Aides à domicile : dévouées, elles font le maximum

AccueilAides à domicile : dévouées, elles font le maximum

« C'est mon petit soleil », déclare Madeleine en parlant de Lucia, l'aide à domicile, qui vient chaque semaine chez elle. « Elle est si dévouée », ajoute t-elle. 40 minutes se sont écoulées depuis le départ de Lucia. « Elle est partie faire mes courses. Avant le confinement, nous y allions ensemble. Maintenant, c'est trop risqué à cause du virus. Lucia y va seule », déclare la sémillante nonagénaire. « Lucia fait également quelques heures de ménages dans la semaine. J'ai toujours aimé le faire moi-même, mais maintenant je lui laisse ce qui me semble un peu compliqué comme passer l'aspirateur, laver par terre », ajoute Madeleine.
Le portillon de la maison s'ouvre, c'est Lucia qui est de retour. Madeleine se lève pour l'accueillir sur le perron. « C'est bon, j'ai trouvé tout ce que vous vouliez, mais pas les mêmes marques que d'habitude, certaines étaient en rupture de stock », déclare Lucia, en vidant son cabas dans la cuisine.  « Mais ne vous inquiétez pas, j'en ai trouvé des semblables », souligne t-elle. « Je ne suis pas inquiète, je sais que vous faites au mieux », lui répond Madeleine. « Faire les courses en ce moment demande de la patience, il faut attendre pas loin de 25 minutes avant de pouvoir entrer dans le centre commercial », explique Lucia qui s'empresse de ranger les courses pour se rendre chez une autre personne qui attend ses services. 

Un service assuré par roulement pour respecter le confinement

Depuis le premier jour du confinement, le service des Personnes retraitées a réorganisé totalement son service d'aides à la personne. « Sur les 29 aides à domiciles que nous comptons dans notre service, nous avons conseillé aux plus fragiles, notamment à celles qui ont des pathologies médicales à risque de rester à domicile confinées. Seules 20 d'entre-elles assurent donc en ce moment les soins et services auprès des personnes âgées et handicapées par roulement pour préserver tout le monde. Tout notre personnel a reçu les équipements nécessaires à leur protection et celle des usagers. La Ville leur fournit des gants, des masques, du gel hydroalcoolique, des blouses, des charlottes et des surchaussures jetables. Dans un premier temps, nous avons privilégié l'aide à la toilette, l'habillage, le déshabillage, la préparation et la prise des repas et les courses de nos usagers », explique Sonia Cobo-Baniel, responsable du Service des Personnes Retraitées (SPR) de la Ville. « La seconde semaine du confinement, nous avons remis progressivement en place l'aide à l'entretien du cadre de vie avec le service de ménage, repassage. Sur les 300 usagers que nous avons habituellement, environ une vingtaine a été prise en charge par des membres de leur famille, qui en télétravail avaient davantage de disponibilité pour s'occuper d'eux », ajoute t-elle. Mobilisé depuis la première heure du confinement, le SPR appelle aussi tous les jours près de 80 personnes fragiles, personnes âgées ou handicapées, inscrites au registre du Plan COVID de la Ville qui fonctionne sur le principe du Plan Canicule local. Toutes les personnes qui désirent s'inscrire sur ce fichier peuvent encore  le faire en contactant le 01 64 94 55 72 ou le 01 64 94 32 29.

Tél. : 01 69 92 68 00
Fax. : 01 69 92 68 49
Email

MAIRIE D'ETAMPES,
Place de l'Hotel-de-Ville-et-des-Droits-de-l'Homme
91150 ETAMPES

HORAIRES D'OUVERTURE