Canicule : les agents travaillant à l'extérieur composent avec la chaleur

AccueilCanicule : les agents travaillant à l'extérieur composent avec la chaleur

 

En pleine canicule de niveau 3, après une matinée passée à sillonner la Ville à bord de leur camion et à s'arrêter sur plusieurs sites pour entretenir les espaces verts, 3 agents s'échinent en plein soleil à 13 h 45 ce lundi 6 août à désherber des massifs sur le site remarquable des Portereaux, dans le quartier Saint-Gilles.

Agé de 55 ans, Alain oeuvre depuis 37 ans à la Ville d'Etampes. « C'est très dur de travailler avec la canicule. On boit beaucoup d'eau pour éviter de se déshydrater. On s'arrange pour trouver des chantiers à l'ombre mais ce n'est pas toujours possible. Nous travaillons à l'entretien des massifs aux Portereaux, sur les ronds-point... Nous faisons aussi de la taille de haie, d'arbustes... »
Kylian, 23 ans, est entré aux Espaces verts de la Ville d'Etampes après avoir effectué son apprentissage à la Maison Familiale Rurale de l'Essonne Verte. Son métier lui plaît. Ce n'est pas la chaleur qui va le décourager. « J'aime travailler dehors. Je ne suis pas fait pour travailler dans un bureau. Je ne prends pas de vacances en juillet et en août car je n'ai pas d'enfant mais aussi car cela ne me dérange pas de travailler avec des températures élevées. J'ai l'habitude même si en fin de journée, je suis plus fatigué que quand il fait moins chaud. »
Adrien, 17 ans, travaille tout le mois d'août au service des Espaces verts dans le cadre d'un emploi saisonnier. « Cela me plaît de travailler aux Espaces verts, d'être dehors toute la journée ou dans le camion. Il fait chaud mais on fait avec ! Il faut s'hydrater. Je viens le matin avec ma bouteille d'eau que je remplis plusieurs fois dans la journée. »

 

« Travailler avec cette chaleur, c'est évident que c'est difficile. Cependant, nous alternons avec nos collègues. Cette semaine, nous faisons une semaine classique, de 8 h à 17 h avec une pause déjeuner. La semaine prochaine, nous travaillerons de 6 h à 14 h non-stop avec une pause de 20 minutes que l'on prend quand on en ressent le besoin. »

Il est 14 h 30 ce lundi 6 août, au groupe scolaire Eric-Tabarly dans le quartier de Guinette lorsque André et Christian, deux agents du service voirie, arrivent devant l'établissement scolaire. Ils s'apprêtent à nettoyer ses espaces extérieurs. Après une carrière longue de soudeur à Faurecia, Christian travaille depuis 8 ans à la Ville d'Etampes. « J'ai fait 2 ans au service des encombrants et depuis 6 ans je nettoie au karcher. Je suis affecté au nettoyage des monuments, des cours d'écoles, des parvis des églises... Cela me plaît beaucoup. Le karcher, c'est diversifié. Chaque jour, je travaille dans un quartier ou un endroit différent. Je bouge beaucoup. Travailler avec cette chaleur, c'est évident que c'est difficile. Cependant, nous alternons avec nos collègues. Cette semaine, nous faisons une semaine classique, de 8 h à 17 h avec une pause déjeuner. La semaine prochaine, nous travaillerons de 6 h à 14 h non stop avec une pause de 20 minutes que l'on prend quand on en ressent le besoin. »
André est le collègue de Christian. Agé de 55 ans, il travaille à la Ville d'Etampes depuis 1987. « J'ai commencé au service des Sports puis j'ai travaillé aux Espaces verts. Pendant les périodes de canicule, nous faisons attention à boire beaucoup d'eau. Une semaine sur deux, nous travaillons en horaire décalé, de 6 h à 14 h. L'avantage de commencer à 6 h du matin, c'est qu'il fait frais jusqu'à 9 h 30. Nous travaillons beaucoup sur le bitume à des endroits où il n'y a pas d'ombre. Lorsque je rentre chez moi après ma journée de travail, en cette période de canicule, je suis très fatigué. Le soleil et la chaleur, c'est pénible mais on s'habitue. Nous ne travaillons pas toujours ensemble avec Christian. Mon travail principal, c'est chauffeur de balayeuse. J'ai commencé à travailler dans la fonction publique à 18 ans. Dès l'âge de 12 ans, je voulais la rejoindre car je souhaitais travailler pour ma ville, dans ma ville et pour ses habitants. Pour moi, c'est ça la fonction publique. J'en ai marre des clichés du fonctionnaire qui se tourne les pouces. J'estime que les habitants devraient être contents de l'état de propreté et d'entretien de la Ville. Vous allez dans certaines communes, ce n'est pas comme ici... Je suis fier de travailler pour la Ville d'Etampes. Quand je suis entré à la Ville, c'était pour rendre service au public. C'est toujours le cas même si aujourd'hui les gens se permettent de jeter n'importe quoi sur les trottoirs ou sur la route sans respecter le travail de ceux qui ramassent et nettoient. »

Tél. : 01 69 92 68 00
Fax. : 01 69 92 68 49
Email

MAIRIE D'ETAMPES,
Place de l'Hotel-de-Ville-et-des-Droits-de-l'Homme
91150 ETAMPES

HORAIRES D'OUVERTURE